S’il y a un domaine dans lequel on est souvent en doute, c’est le choix de l’investissement immobilier dans lequel il faut se lancer. Que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, dans l’achat ou dans la location, les avantages dans chacun des cas est très nombreux. Toutefois, il faut savoir définir les réels besoins et surtout agir selon le budget. 

Faut-il investir dans le neuf ou l’ancien ?

Se lancer dans un investissement de bien immobilier neuf présentes des atouts qui sont à la fois pratiques et économiques. Pour commencer, lorsqu’on investit dans le neuf, on dispose de la garantie constructeur.  Un bien neuf représente également un logement performant, c’est-à-dire qu’il répond aux normes et aux réglementations requises pour les nouvelles constructions. Entre autres, c’est aussi un emplacement attractif, notamment pour les promoteurs. Le neuf offre également un accès à des équipements modernes comme les places de parking, les accès adaptés aux personnes à mobilité réduite, etc. D’un autre côté, il y a l’option d’un investissement dans l’ancien. L’avantage majeur de ce type d’investissement, c’est le prix qui est souvent assez attractif. De plus, c’est disponible de suite. L’immobilier ancien peut également être facilement évalué, voir être acheté même s’il est déjà loué. Néanmoins, vu que c’est un bien ancien, des travaux et des rénovations sont donc à prévoir, d’où l’augmentation des dépenses dans l’investissement. 

Rentabilité d’un achat pour une location

Dans la majorité du temps, on se lance dans l’investissement dans l’immobilier pour pouvoir le mettre en location par la suite. Il faut savoir que c’est une option assez rentable et qu’il existe plusieurs façons de calculer cette rentabilité. Par ailleurs, pour améliorer votre recherche, vous pouvez commencer par vous tourner vers des professionnels de l’immobilier pour vous fournir des conseils ou bien vous aider à trouver le bien qui s’accorde le mieux à vos besoins. Il existe pour cela plusieurs sites qui proposent des conseils et fournissent des informations comme http://chasseur-immobilier.info par exemple. Mais pour faire plus simple, le dispositif PINEL de défiscalisation est le meilleur moyen de bien cerner la location immobilière et d’en déduire sa rentabilité. Cette défiscalisation est notamment conditionnée à la durée d’un engagement de location et au loyer fixé par le propriétaire. Cette loi offre une réduction flexible sur six, neuf et douze ans. Elle apporte également un sérieux avantage fiscal qui peut aller jusqu’à 63.000 euros.